Bypass Repeated Content

ACROPOLE CELTE LA PLUS IMPORTANTE D’EUROPE

SITE DE LA HEUNEBURG – VILLE ANTIQUE DE PYRENE

Site de la Heuneburg; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl
ACROPOLE CELTE LA PLUS IMPORTANTE D’EUROPE

SITE DE LA HEUNEBURG – VILLE ANTIQUE DE PYRENE

Le site celtique est la plus ancienne ville au nord des Alpes. C’est au VIe siècle avant J. C., alors que la Rome antique n’était encore qu’un village insignifiant au bord du Tibre, qu’elle connut son apogée, qui se reflète dans la découverte de tombes exceptionnelles.

Site de la Heuneburg; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Le mur de pierres blanches a été érigé en briques d’argile selon le modèle méditerranéen.

Le site de la Heuneburg, une ville celtique, est situé sur un éperon rocheux de trois hectares, au bord du Danube et à 14 kilomètres de Sigmaringen. Il y a 2 500 ans, Hérodote, le « père de l’Histoire », a évoqué le site sous le nom de « Polis Pyrene ». La notion de ville, « polis » en grec, était couramment utilisée pour désigner des centres helléniques tels qu’Athènes et Sparte.

Site de la Heuneburg; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

La porte de l’avant-château était une porte de chambre avec un soubassement en pierre.

UNE IMPOSANTE VILLE MARCHANDE

La reconstruction du mur en briques d’argile, aujourd’hui visible de loin avec sa blancheur éclatante, laisse deviner l’impression donnée par le village sur ses hôtes d’antan. Avec sa situation idéale, il était une plaque tournante du commerce et était devenu un important centre urbain, économique et de pouvoir qui suscitait de nombreux échanges à distance jusque dans le sud de l’Italie et à Marseille, autrefois Massalia, notamment pour l’importation de vin. Environ 5 000 personnes – un chiffre impressionnant à l’époque – y vivaient, si l’on inclut la périphérie, mise à jour par des fouilles archéologiques. La population se nourrissait, entre autres, de poulets domestiqués. En effet, c’est ici qu’on a trouvé les os les plus anciens au nord des Alpes de cet animal originaire d’Asie.

Site de la Heuneburg; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Tumulus

TRÉSORS CACHÉS D’UNE VALEUR INESTIMABLE ET BÂTIMENTS REPRÉSENTATIFS

Le site a été utilisé comme lieu d’habitation dès l’âge du Bronze, à l’an 1 600 avant J. C. La succession de quatorze phases d’habitat au total a été mise au jour. Le pouvoir de la ville ne se manifeste pas seulement dans ses bâtiments représentatifs, tels que la porte double massive à l’entrée de l’avant-château ou un mur d’habitation, autrefois unique dans la région et érigé selon les modèles méditerranéens, mais aussi dans ses magnifiques offrantes en ambre ou en or qui ornent les tumulus environnants. Les découvertes faites dans la tombe de la princesse celte et datant de l’an 583 avant J. C., sont particulièrement remarquables.

L’HISTOIRE VIVANTE ET UNE VUE IMPRENABLE

Grâce à l’exposition de tombes précieuses ainsi qu’aux informations relatives à l’état actuel des recherches, à la reconstruction d’un imposant manoir et aux différentes entreprises artisanales, l’histoire de cette puissante ville celte est perceptible aujourd’hui encore, 2 500 ans plus tard. Cette expérience est rendue vivante grâce à l’offre évocatrice et variée d’un « groupe celtique ». La vue imprenable sur la vallée du Danube et qui s’étend jusqu’à Bussen, vient compléter la visite du site de la Heuneburg. Enfin, un sentier didactique archéologique de huit kilomètres permet de parcourir les tumulus celtiques, au beau milieu d’un paysage sauvage.

Site de la Heuneburg; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

C’est au VIe siècle avant J. C. que des ensembles résidentiels.